S'informer et communiquer pour un impact + sur notre vie et le monde

Qui contrôle la pub ?

La publicité est omniprésente… mais les annonceurs peuvent-ils faire ce qu’ils veulent ? Qui les contrôle ? (la réponse risque de vous surprendre 🤔  )
Dans cet épisode, je vous raconte mon expérience de dépôt de plainte au JEP (jury d’éthique publicitaire). Une étude de cas avec les points positifs et négatifs de cette action. Une bonne nouvelle : on ne doit pas subir, on peut agir ! Nous découvrirons également quelques plaintes étonnantes déposées ces dernières années. 
 

De nombreuses plaintes sont déposées au sujet des stéréotypes de genre et de l’hypersexualisation. Mais c’est quoi ? et est-ce vraiment important ? Explications : 

Stéréotypes de genre

Pourquoi n’y a t’il qu’11 femmes pompières pour 1122 hommes à Bruxelles (chiffres de 2019) ? Pourquoi les études d’informatique, de mathématiques, d’ingénieur sont-elles encore aujourd’hui désertées par les femmes ? 

C’est une des conséquences des stéréotypes de genre. Les stéréotypes de genre, c’est tout ce qui est attendu par la société des femmes et des hommes. C’est le rôle social qui leur est attribué en fonction de leur sexe. 

Exemples : 

Les femmes sont plus fragiles, plus tendres. Elles sont intéressées par les chaussures, l’esthétique, le rose, les histoires à l’eau de rose. 

Les hommes sont ambitieux, dur, courageux, agressifs. Ils aiment le foot, la bière et les femmes… 

⚠️Un stéréotype c’est :
  • une croyance qu’une personne entretient au sujet des caractéristiques des membres d’un groupe externe au sien, une idée toute faite acceptée et diffusée sans réflexion (les noirs dansent bien, les jeunes sont impolis…) .  
  • une généralisation Les stéréotypes des généralisations abusives et ils résistent très bien aux informations nouvelles (ex: rencontrer un jeune poli sera vu comme une exception et ne remettra donc pas en cause la croyance initiale).

Au niveau du genre (femme/ homme), la construction se fait de façon binaire, en opposition…  La femme est fragile ><l’homme est fort, les femmes sont orientées famille >< les hommes travail…

Ces stéréotypes alimentent les discriminations

Petit exemple : Marie et Lucas sont tous les deux éligibles pour une promotion dans leur travail. 

  • Stéréotype : Marie a des enfants. Pour les femmes, la famille est plus importante que le travail. 
  • Préjugé : Cela ne l’intéressera sans doute pas…
  • Discrimination :  Je donne la promotion à Lucas sans la proposer à Marie. 

Mais l’effet pygmalion est à l’oeuvre aussi, autrement appelé prophétie autoréalisatrice :  la personne qui subit le stéréotype aura tendance à développer les compétences ou les caractéristiques attendues d’elle. Dire aux filles qu’elles sont nulles en math a un véritable impact sur leurs résultats.

Il est donc vraiment important de lutter contre ces stéréotypes pour que chacun et chacune ait le choix d’être ce qu’il/elle veut. 

 Voici une très bonne vidéo explicative

 

L'hypersexualisation, c'est quoi ?

« L’hypersexualisation, ou la sexualisation précoce, est un terme employé par des spécialistes en psychologie de l’enfant, sexologie ou sociologie, pour désigner la tendance à une commercialisation et médiatisation de la sexualité qui affecte le développement des enfants et adolescents« . (source : wikipedia). C’est donner un caractère sexuel à quelque chose qui n’en comporte pas en soi comme l’abeille de Miel pops, qui s’est radicalement transformée au début des années 2000. 

Un rapport de l’American Psychological Association a analysé 350 études portant sur les problèmes de sexualisation précoce. Les études indiquent des problèmes sur le rapport au corps, l’estime de soi, la banalisation de la violence sexuelle et même des troubles alimentaires.. Pour certains jeunes, la limite entre un comportement acceptable et un comportement abusif devient floue ce qui les expose à l’exploitation et l’abus sexuels. Source wikipédia

Quelques exemples

🥻 Les mini miss, un concours très populaire au USA. C’est l’exemple extrême qui est souvent donné quand on parle d’hypersexualisation. Les petites filles concourent sur leur physique, elles doivent être belles et sexy à grand renfort de maquillage, de robes, de chaussures à talons… 

Cette tendance à l’hypersexualisation est aussi visible dans la transformation de certains personnages de dessins animés. C’est le cas notamment de Dora l’exploratrice, Charlotte aux fraises, Mérida de Rebelle. Alors qu’elles avaient tendance à casser les stéréotypes de genre, elles y sont ramenées avec un lifting assez violent pour des raisons de merchandising . Un article intéressant de libération sur le sujet. 

 

merida de Rebelle

D’autres exemples : la chanteuse Miley Cirus qui a emmené les enfants fan d’Annah Montana, dans un univers hypersexualisé, les soutiens-gorge 👙 et les chaussures à talons 👠 pour fillettes qui entraînement des problèmes  au niveau de la croissance, les mannequins de 13 ans déguisées en femme fatale… Ces exemples sont frappants, mais l’hypersexualisation est présente partout, de façon beaucoup plus subtile. 

Extraits du podcast : 

Sources : 

Partager cet article :

Facebook
LinkedIn

Table des matières